Les Estampes



Les Pianistes


FAIRE L’ACQUISITION D’UNE ŒUVRE D’ART ORIGINALE

 

Acheter une estampe, c’est l’occasion d’offrir ou de s’offrir une œuvre d’art à petit prix (parfois moins de 100€), c’est aussi souvent l’occasion de débuter une collection d’œuvres d’Art. Mais attention aux pièges.

 

Avant d’acheter une estampe, quelle qu’elle soit, on doit toujours s’assurer qu’il s’agit bien d’une œuvre originale dont le tirage est limité. Elle doit impérativement être justifiée en bas à gauche et signée en bas à droite. On a souvent vu par le passé de vulgaires reproductions offset être vendues comme étant des lithographies. Il faut être vigilant et exiger un certificat d’authenticité.

 

Comment différencier une reproduction offset d’une lithographie, une sérigraphie ou une estampe numérique:

 

Si, quand vous l’observez à la loupe, vous constatez une trame, c’est qu’il s’agit d’une reproduction.

 

Comment reconnaître une gravure en taille douce originale:

 

Une gravure en taille douce est un tirage sur papier d’une œuvre gravée en creux sur une plaque de métal (cuivre, zinc ou acier). Au moment de l’impression l’épaisseur de la plaque laisse une légère empreinte sur la surface du papier, que l’on appelle « le coup de planche »

 

Comment choisir une estampe numérique:

 

Une estampe numérique n’est pas la reproduction d’une œuvre déjà existante.

Une estampe numérique est une œuvre originale signée et numérotée, tirée à un nombre limité d’exemplaire.

Il faut être vigilant sur la qualité du papier et de l’encre utilisée pour le tirage.

Elle doit être accompagnée d’un certificat d’authenticité.

 

La justification:

 

Elle doit impérativement figurer sur n’importe quelle estampe. Elle se situe presque toujours en bas à gauche de l’épreuve.
 

On rencontre quatre types de justifications.
 

1/ B.à T. pour bon à tirer. C’est une épreuve que l’artiste fournit à l’imprimeur avant un tirage en série, elle n’existe en général qu’en un seul exemplaire.

2/ 1/20 par exemple ce sont les épreuves numérotées après l’impression en série. Elles sont mentionnées en chiffre arabe.

3/ E.A. pour épreuves d’artiste cette abréviation est normalement suivie d’une numérotation en chiffres romain par exemple E.A. I/XX. Ce sont des épreuves réalisée par l’artiste lui-même.

4/H.C. pour hors commerce. Ce sont des épreuves que l’artiste se réserve pour lui-même ou pour offrir.

 

Le certificat d’authenticité:

 

C’est une garantie supplémentaire, on doit y trouver au minimum:

Le nom de l’artiste

Le titre de l’œuvre

La date de création

Le numéro de l’ épreuve

La technique utilisée

Le type de papier sur lequel l’estampe à été imprimée

Le nombre d’épreuves existantes

La garantie et la signature de l’artiste.

  

 

La valeur d’une estampe:

 

Outre la qualité intrinsèque de l’œuvre, on peut dire que moins il en existe d’exemplaires, plus une estampe peut avoir de la valeur.

La notoriété de l’artiste influe sur le prix de l’œuvre mais sa vraie valeur sera celle que vous lui accorderez.

Une œuvre doit avant tout, vous parler.



Autoportrait


Aller à la boutique.